Conseils santé du végétal

Contexte de l’habilitation

Rhynchophorus ferrugineus

Adulte de charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus. Photo Eric Chapin.

Le charançon rouge du palmier est un organisme nuisible réglementé dont la lutte est obligatoire. L’arrêté du 21 juillet 2010 relatif à la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus (Olivier) définit les mesures de lutte et d’ordre organisationnel. Ainsi, l’article 15 impose à toute personne, entreprise ou service qui intervient sur un palmier dans le cadre de la lutte d’être enregistrée auprès des services chargés de la protection des végétaux. Cet enregistrement signifie que ces personnes sont reconnues aptes, par les services de l’état, à mettre en œuvre des actions de surveillance, à conduire des opérations d’éradication ou d’application de traitements préventifs.

L’habilitation et champ d’intervention de COSAVE

Par courrier en date 19 septembre 2012, Eric CHAPIN (COSAVE), est reconnu apte à intervenir sur les foyers de charançon rouge du palmier. L’enregistrement sur la liste du Service régional de l’alimentation nous permet désormais d’intervenir et de mettre à profit notre expertise pour la lutte contre le charançon rouge du palmier.

Dans ce cadre, nous intervenons sur :

  • l’établissement du diagnostic et la préconisation d’actions indépendante de la vente et de l’application.
  • la mise en place et la gestion d’un réseau de piégeage.
  • l’accompagnement dans la gestion des foyers.

L’expérience de COSAVE

Cosave dispose d’une grande expérience sur le Charançon rouge du palmier (CRP). Son expérience date d’au moins 2002, année de parution d’un article (rédigé par Eric Chapin, Michel Ferry et Susy Gomez pour Le lien horticole n°29 du 18/07/2002) informant sur le risque que représente ce ravageur. En 2006, Eric Chapin, dispose, en Paca, le premier réseau de pièges qui conduira à la détection du ravageur sur de nombreux territoires communaux.

Notre expérience se résume ainsi :

  • 7 ans d’expérience dans la gestion d’un réseau de piégeage, l’établissement d’un diagnostic et l’accompagnement des collectivités pour lutter contre le CRP ;
  • participation à plusieurs colloques internationaux : à Moncada (Espagne), à la Grande-Canarie (Espagne) et à Sanremo (Italie) ;
  • participation aux groupes de travail de la Direction générale de l’alimentation.
  • participation à une formation consacrée au CRP en Égypte et Israël (organisateur université de Tel-Aviv);
  • animation de modules de formation sur les problèmes sanitaires des palmiers (CRP, Paysandisia…) et à une formation de formateurs susceptibles d’intervenir dans les formations habilitées par la DRAAF.

Besoin d’information ? N’hésitez pas à nous contacter ?